La culture de la Mozambique et son histoire

La Mozambique est un pays Africain situé sur la côte orientale de l’Afrique. Elle a comme capitale le fameux Maputo qui est très connu sur la pratique de la culture africaine. Les Mozambicains éprouvent un certain dévouement pour la pratique de leur coutume. De ce fait, ces diverses pratiques sont exécutées par presque toute la population qui compte environ 27 000 000 habitants.

La fameuse anecdote de la Mozambique

La Mozambique est un pays qui a été créé par les Portugais. Elle est composée de plusieurs regroupements de peuples avec toutes sortes de langues comme les langues bantoues et les langues nilotiques. Par contre, même si leur histoire raconte le fait qu’ils ont eu une race Portugaise, la plupart des habitants ne parlent pas portugais. Ils ont plutôt tendance à parler leur propre langue ou quelques fois celle des ethnies voisines. Les Portugais n’ont pas eu l’occasion d’occidentaliser ces populations. Pourtant, en ce qui concerne tous les systèmes politiques et économiques du pays, les traces laissées par leur pays colonisateur sont restées. Les ancêtres du Mozambique avaient tendance à cultiver et consommer des maniocs, du maïs et des ignames. C’est un mode de vie qui est encore assez pratiqué de nos jours.

La culture de la Mozambique

Quand il s’agit de la culture d’un pays, la religion sert souvent de référence. Les Mozambicains ne se concentrent pas sur une seule religion. Chaque citoyen au Mozambique est libre de suivre la religion selon son choix. D’ailleurs, l’Etat n’interdit aucun type de religion. Le choix de chaque habitant est respecté du moment que cela ne trouble pas l’ordre public. Mais il faut dire que le christianisme arrive en tête de liste, c’est encore une trace du passage de la période coloniale. L’Islam est aussi pratiqué chez eux mais par seulement 18% de la population. Il existe aussi des religions traditionnelles africaines qui sont encore pratiquées par les habitants ruraux du pays. Ce type de religion fait d’ailleurs partie des coutumes les plus anciennes mais qui restent encore très chères à leurs yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *